LUMIÈRE AURIQUE

Révélez votre Lumière intérieure


 
 

Faire une recherche :  

30/10/2016 Les Messages de la Vie

LES MESSAGES DE LA VIE

 
La Vie nous transmet en permanence des messages pour nous guider. Si nous savons les reconnaître, tout devient alors plus facile, plus fluide. Mais comment les déceler ? Comment et sous quelles formes se présentent-ils à nous ? Qui nous les envoie ?
 
Il existe deux sortes de messages : les messages intérieurs et les messages extérieurs.
Les premiers nous sont adressés par notre subconscient qui utilise généralement notre corps par l'intermédiaire de troubles physiques (maladies, tensions...) ou d'actes manqués (lapsus, maladresses...).
Les seconds nous sont transmis par nos Guides spirituels et peuvent prendre l'apparence d'un animal que nous croisons ou se cacher derrière des chiffres qui apparaissent sur notre route, des mots que nous entendons ou tout simplement des images qui nous interpellent.
Ces deux types de messages peuvent également nous parvenir par le biais d'une pensée intuitive ou d'un rêve.
 
Dans la vie, TOUT est signe et symbole. Il y a des symboles universels et d'autres qui nous sont propres. Aussi, pour décoder les signes qui se présentent à nous, il est bon de tenir compte de ces deux éléments. Par exemple, si nous rencontrons ou rêvons d'un cerf, il est essentiel de rechercher la symbolique du cerf pour comprendre le message mais il est tout aussi important de se demander si le cerf ne reflète pas pour nous une autre symbolique plus personnelle, en lien avec notre histoire de vie.
 
Les messages peuvent survenir spontanément dans notre quotidien mais nous pouvons aussi les provoquer lorsque nous sommes dans le doute ou que nous avons besoin d'aide. Il suffit d'en faire la demande à l'Univers, à Dieu, à notre Ange-Gardien ou tout simplement  à notre Guide intérieur ou notre subconscient. Après avoir fait notre demande, il nous sera ensuite indispensable de lâcher-prise. C'est-à-dire que nous éviterons de faire une fixation sur la future réponse et de nous montrer trop pressé de la recevoir car ladite réponse ne nous parviendra pas forcément le jour même. Il conviendra donc de rester patient mais toujours attentif aux signes qui se présentent à nous. Le message que nous attendons finira par se révéler à nous peut-être au cours d'une conversation, à l'apparition d'un message publicitaire ou lors d'un rêve.
 
Il importe de savoir que plus nous avons conscience de l'existence de ces messages et plus ils se manifesteront. Avoir conscience de ces messages est une première étape mais elle ne saurait se suffire à elle-même. En effet, quand bien même nous savons reconnaître les messages qui nous sont adressés, si nous ne les "écoutons" pas, ils ne nous seront d'aucune utilité. "Ecouter" un message signifie simplement que nous en tiendrons en compte pour la suite de notre cheminement. Bien-sûr, rien ne nous oblige à écouter ces signes mais si déjà nous savons les reconnaître, il serait bien dommage de les ignorer car ils sont de précieux cadeaux pour notre âme.
 
Par exemple, si nous tombons régulièrement malade des jours de travail, notre corps nous envoie peut-être le message que ce travail n'est pas fait pour nous. Aussi, si nous refusons d'écouter les messages de notre corps et que nous nous obligeons à aller travailler (à reculons !), les messages seront alors de plus en plus forts, pouvant parfois aller jusqu'à l'accident.
 
Comment s'assurer que ce que nous croisons sur notre chemin est bel et bien un message qui nous est destiné ? Pour cela, il suffit de se mettre à l'écoute de nos sensations (physiques, émotionnelles, énergétiques, etc.) car notre corps ne ment jamais. Prenons le temps d'entrer en connexion totale avec ce qui se passe en nous à la vue d'un signe et nous saurons sans aucun doute si nous sommes sur la bonne voie ou pas.
 
Lorsque nous sommes attentifs à tous les messages que nous recevons, nous nous laissons alors portés par le flot de la Vie au lieu de lutter contre elle. Nous posons un nouveau regard sur les évènements de notre quotidien, sur nos maladies, nos rencontres... Nous nous surprenons à rire de signes qui, par le passé, nous auraient agacés. Nous accueillons tout ce qui se présente à nous comme des cadeaux pour nous aider à grandir et évoluer.  Nous découvrons simplement toute la Magie de la Vie. 
 

 


 

 
31/8/2016 Un lérot sauvé par l'Énergie

 

UN LÉROT SAUVÉ PAR L'ÉNERGIE

 
Un lérot sauvé par l`nergie  Un lérot sauvé par l`nergie

  
C’est un article un peu particulier que je vous offre aujourd'hui. Il s'agit d'une belle expérience survenue tout récemment dans ma vie et qui continue encore aujourd'hui. Une histoire que l'on aurait pu trouver dans un livre pour enfants...
 
Cette histoire commence un vendredi aux alentours de 23h, lorsque Gribouille, notre minette, a ramené à la maison un petit lérot que j'ai d'abord cru mort jusqu'à ce que je m'aperçoive qu'il respirait encore mais avec beaucoup de difficulté et semblait ne plus pouvoir bouger. Je l'ai alors pris délicatement dans mes mains et ai découvert que Gribouille lui avait sévèrement ouvert la gorge. Intérieurement, je me disais que ce petit être ne passerait pas la nuit...
N'étant pas capable de mettre fin à ses jours (et quand bien même je l'aurais été, qui suis-je pour décider de la mort d'un autre être ?), je l'ai alors aidé en utilisant les meilleurs outils dont je disposais : mes mains, l'Energie et l'assistance de quelques Guides spirituels.
J'ai donc commencé par recentrer son aura, puis refermé les fuites d'énergie et pendant un long moment que je ne saurais déterminer tant la notion de temps avait disparu, je lui ai transmis les énergies terrestres et célestes en demandant à ce que ce petit être reçoive tout ce dont il avait besoin, soit pour vite se rétablir, soit pour trouver rapidement le repos éternel. J'ai également invoqué mes Guides ainsi que les Esprit de la Nature afin qu'ils aident le lérot et qu'ils m'accompagnent dans les bons gestes à son égard.
 
Je l'ai gardé dans mes mains pendant quelques heures, alternant soins énergétiques et petits câlins. Le temps défilait et quand la fatigue commençait à se faire sentir, je l'ai installé dans une petite corbeille sur un linge microfibre tout doux sous lequel j'avais disposé une petite orgonite en forme de cœur et quelques pierres : cristal de roche, quartz rose, angélite, chrysocolle quartz. Je l'ai monté au grenier et posé à un endroit où les chats n'iraient pas le trouver. 5h du matin, il est temps pour moi d'aller dormir...
 
A mon réveil, je suis aussitôt allée voir au grenier : incroyable ! Il était toujours en vie ! Je l'ai donc ramené à nouveau à la maison et conduis à ma salle de soin ou j'ai repris une série de soins énergétiques, toujours guidée par mon équipe de Lumière ;) J'ai bien entendu continué les soins "classiques" (par transfert d'énergie) et, en plus, utilisé aussi des cristaux et des diapasons. De plus, j'ai informé (par les mots) et énergisé (avec mes mains et des cristaux de roche) de l'eau que je lui fais boire.
J'ai fait cela plusieurs fois dans la journée et pour le plan physique, j'ai nettoyé sa plaie et appliqué ensuite un complexe aux huiles essentielles. Par ailleurs, j'essayais régulièrement de lui donné à boire, mais sans grand succès. J'humidifiais alors légèrement son petit corps pour le rafraîchir un peu (les températures actuelles grimpant au-dessus de 30°, il me fallait trouver un moyen de l'hydrater).
 
Je veillais à le déplacer toujours dans la corbeille car je n'osais pas trop le mobiliser, de peur de lui faire mal. Je l'ai laissé sur ma table de soin et ai disposé plusieurs orgonites autour de la corbeille. Il ne semblait pas y avoir d'amélioration ; le petit lérot était toujours dans un état léthargique. Malgré tout, je gardais la Foi !
 
En fin de journée, lorsque je suis entrée dans la salle de soin, je l'ai découvert en dehors de la corbeille. Dans la mesure où je ne l'avais pas vu bouger à part pour se gratter, je me demandais où il avait trouvé la force et l'énergie d'en sortir. Quoiqu'il en soit, s'il était capable de sortir de sa corbeille, il me fallait lui trouver un autre endroit pour lui éviter une chute de la table de soin. Je l'ai donc installé dans un carton (ouvert !) au sol avec une petite couverture polaire.
24 heures qu'il était là, semblant agoniser... Allait-il encore passer cette nuit ?
 
Et bien oui ! Le dimanche matin, il était toujours là ! J'ai continué les soins mais diminué leurs durées et leurs fréquences. A un moment, j'ai été guidée vers sa nuque et lui ai fait un soin avec simplement 2 doigts dirigés vers ces cervicales. Tout en se faisant, j'ai demandé et visualisé que tout se remette en place. Lors de mes passages suivants, je le trouvais dans d'autres positions ou à d'autres endroits du carton mais là plupart de temps, toujours allongé. Je l'ai vu quelques fois, essayer de se déplacer mais son corps semblait ne plus répondre aux ordres du cerveau. Quand il voulait avancer, il tombait sur le côté ou roulait sur le dos... Je l'aidais parfois à se relever mais pas systématiquement, et ce afin de l'aider à conserver son autonomie.
 
Une partie de moi s'inquiétait sérieusement de l'état de ce petit bonhomme mais l'autre partie, mon essence profonde, gardait la Foi et savait que de toute façon tout ce qui survient est toujours juste pour l'Univers. Je m'accrochais à cette partie de moi afin d'aider le lérot de la manière la plus positive qui soit et ce pour son plus grand bien. Toutefois, je décidais que s'il n'y avait pas d'amélioration le lendemain, je l'amènerai chez le vétérinaire pour voir ce qu'il en était.
 
Le lundi matin, j'ai eu la bonne surprise de le découvrir caché dans le plaid plié que j'avais posé contre le carton pour le cas où il sortirait (afin qu'il ne se blesse pas). Lorsque j'ai approché ma main, il s'est cramponné à elle et est venu se blottir au cœur de ma paume, comme s'il avait reconnu les "outils" qui lui avait envoyé de l'énergie.
Ce matin-là, pour la première fois, il a accepté le petit morceau de fruit que je lui ai donné et l'a même mangé avec appétit. Par contre, il ne pouvait pas tenir sur ces pattes arrière tout en tenant le morceau de fruit entre ces pattes avant. A chaque fois, il basculait sur le côté puis roulait en arrière. Je l'ai donc remis dans le carton et lui ai fait un "support" avec ma main. Ainsi, il se calait entre mes doigts et pouvait manger tranquillement son morceau de fruit, puis un deuxième, puis un troisième... !!! Ce fût pour moi un moment inoubliable ! Le petit être jusque là agonisant reprenait vie sous mes yeux... tel le phénix qui renaît de ses cendres ! Un instant merveilleux et ô combien magique !
L'après-midi, j'ai réaménagé son carton en glissant sous le plaid différents objets pour qu'il puisse se caler entre deux et ainsi ne plus tourner en rond en essayant de se déplacer ou de se relever.
 
Mardi, 4ème jour, le petit ange a encore fait des progrès incroyables ! Ses déplacements ne sont pas encore vraiment coordonnés et il chute encore assez souvent. Mais je n'ai presque plus besoin de le tenir lorsqu'il mange ; il utilise à merveille les supports installés pour se caler et manger en position assise (et oui, comme nous !). Il a un excellent appétit et arrive à boire tout seul.
 
Mercredi, il déborde d'énergie ! Il se déplace presque normalement et tombe de moins en moins. J'ai agrandi et réaménagé son espace pour qu'il puisse poursuivre au mieux sa rééducation. Je ne pratique presque plus de soin sur lui mais lui fais toujours boire son eau énergisée et ai laissé quelques pierres et orgonites dans son carton.
Dès qu'il aura retrouvé toutes ces capacités, je pourrai lui rendre sa liberté.

Le jeudi soir, lorsque je suis entrée dans la salle, le petit bout se baladait dans la pièce en courant à toute vitesse. Je l'observais avec beaucoup de Joie et émerveillée par la rapidité avec laquelle il avait retrouvé son énergie, lui qui, 6 jours plus tôt avait vu la mort de près... Il courait un peu "bizarrement", le corps penché vers l'avant et les fesses en l'air mais il courait !! Et à vive allure ! Lorsque j'approchais ma main de lui, il semblait apeuré - alors que dans son carton, il me laissait toujours l'approcher - et faisait de grands bonds. Je me suis accroupie et il s'est mis à me tourner autour, tantôt m'approchant, tantôt s'éloignant de moi. Comme si une partie de lui me reconnaissait et une autre était effrayée par moi. Je lui parlais calmement, lui tendant la main, il s'est approché de moi et a commencé à grimper sur mon pantalon. Quelle victoire ! En revanche, il n'arrivait toujours pas à grimper dans son carton dont la hauteur devait faire moins de 10 cm. Je décidais donc de le garder encore quelques jours avant de lui rendre sa liberté car tant qu'il ne pouvait pas grimper partout, il rester une proie facile !
 
Vendredi, alors qu'il était en train de manger (il n'utilise presque plus de support pour se caler), j'ai approché ma main pour le caresser et il est monté sur mon bras et s'est baladé dans mon cou pour ensuite redescendre sur mon autre bras qu'il ne voulait plus lâcher. Il s'agrippait fortement et lorsque je le prenais avec l'autre main pour le remettre dans son carton, il s'agrippait ensuite à celle-ci et ainsi de suite d'une main à l'autre ! J'ai eu beaucoup de peine à m'en défaire... Hihi !! Malgré ces quelques escalades de mon corps, il ne semblait pas encore grimper sur les murs ou les meubles.
 
Samedi matin, il me sembla que certaines choses avaient un peu bougé sur mon étagère. Aurait-il réussi à grimper ? Je n'en étais pas sûre. J'attends de voir un peu... Le soir, nous entrons dans la pièce avec mon compagnon et un couple d'amis venus passer le week-end à la maison. Le petit lérot, s'est baladé dans toutes les mains et a même grimpé au sommet de ma tête ! Je me suis alors dis qu'il allait être prêt à retrouver sa liberté et je décidais de le descendre à la cave le lendemain matin mais avec le carton pour permettre une transition en douceur.
 
Le lendemain matin, dimanche, je ne trouve pas le lérot dans son carton. Je cherche un peu dans les coins de la pièce mais sans succès. J'y retourne à nouveau quelques fois dans la journée mais toujours rien... Deux solutions : soit il s'est enfui par la fenêtre, soit il s'est caché derrière mes livres.  En fin de journée, avant de passer l'aspirateur, j'ai sorti tous mes livres et tout ce qui pouvait lui servir de cachette pour être sûre qu'il était bien parti... Plus de doute, mon petit pensionnaire s'était fait la belle !
 
J'étais heureuse qu'il ait pu s'enfuir car s'il avait pu grimper jusqu'à la fenêtre, c’est qu'il était prêt à retrouver la vie sauvage. D'un autre côté, je ne vous cache pas que j'étais un peu déçue de ne pas avoir pu lui dire au revoir. Mais c’est qu'il devait en être ainsi... C'était peut-être sa façon à lui de me dire au revoir en me montant sur la tête la veille au soir... Quoiqu'il en soit, le fait qu'il soit partie justement le jour où j'avais prévu de lui rendre sa liberté m'a confortée dans l'idée que je l'avais gardé juste le temps nécessaire.
  

Je souhaitais partager cette petite histoire avec vous pour vous montrer que même dans les moments où tout semble perdu, il suffit parfois simplement de garder la Foi et de transmettre les belles énergies que nous avons à notre disposition pour que des miracles surviennent. L'essentiel étant bien entendu de faire les choses dans l'Amour véritable - c'est-à-dire dans le détachement le plus total et dans le plus grand respect de l'être que l'on aide et de nous-même. En agissant ainsi, on ne peut jamais faire d'erreur. Cela ne veut pas dire pour autant que l'on peut sauver tous les êtres vivants à chaque instant car, rappelons le, nous ne pouvons pas aller à l'encontre de ce qui doit être fait. Toutefois, même si nous pensons qu'il est trop tard pour sauver un être, il n'est jamais trop tard pour lui apporter un peu d'Amour et de Lumière.
 
 

 

 


 

 
31/7/2016 Nettoyage et Purification énergétiques

NETTOYAGE ET
PURIFICATION ENERGETIQUES


  
Durant notre plus tendre enfance, nous avons appris l’importance de laver notre corps quotidiennement. Ce qu’on ne nous a jamais transmis, en revanche, c’est qu’il est tout aussi nécessaire de laver son champ d’Energie.
En effet, celui-ci s’imprègne de toutes sortes de pollutions énergétiques : émotions refoulées, formes-pensées, entités, etc.
 
L’une des premières causes de ces pollutions est liées à nos émotions. En tant qu’être humain, nous avons souvent bien des difficultés à gérer nos émotions, nous laissant totalement submergés et contrôlés par elles. Si nous ne ressentions que des émotions « positives », cela ne poserait aucun problème. Mais la plupart des émotions qui nous envahissent (ou devrais-je dire « par lesquelles nous nous laissons envahir ») sont issues de la peur : stress, colère, tristesse, inquiétude, rancœur… Celles-ci nous affaiblissent sur tous les plans et nous font perdre beaucoup d’énergie, ouvrant ainsi la porte aux pollutions énergétiques.
 
Outre nos propres émotions, nous avons également tendance à « absorber » celles des autres. C’est dans notre corps astral que les énergies émotionnelles se logent et c’est aussi par lui que nous allons percevoir celles des autres. Si nous ne savons pas comment nous protéger, les émotions d’autrui vont alors s’imprégner dans notre aura, nous affaiblissant parfois de façon considérable. Pour peu que nous soyons en présence d’une personne plaintive et dépressive, nous allons non seulement nous faire polluer mais en plus, celle-ci peut nous pomper le peu d’énergie qu’il nous reste. Il peut s’en suivre alors un épuisement profond et durable.
 
D’autres éléments peuvent être à la source de nos pollutions énergétiques : alimentation industrielle, alcool, tabac, produits chimiques, appareils électriques, ondes WIFI, lignes à haute tension, problèmes géobiologiques…
 
Le fait de nous recharger quotidiennement peut nous protéger de ces pollutions mais cela n’est pas toujours suffisant. Il importe donc de se nettoyer et de se purifier régulièrement.

Voici quelques exercices pratiques de nettoyage et purification énergétiques.
 
 
Respiration purifiante
 
En position debout ou assise, portez votre attention sur votre respiration et laissez la se calmer progressivement. Effectuez ensuite quelques respirations abdominales afin d'installer la détente dans votre corps.
Quand vous vous sentez prêt(e), ajoutez à votre inspiration soit une lumière blanche ou dorée (si vous êtes visuels), soit une sensation ou émotion positive (si vous faites plutôt partie des sensitivo-sensoriels) telle que la Joie, l'Amour, la Sérénité…
A l'expiration suivante, évacuez tout le négatif présent en vous : la fatigue, le stress, la colère, la tristesse… Pour les visuels, vous pouvez imaginer ces ressentis sous la forme d'une fumée noire ou grisâtre.
Répétez autant de fois que vous le jugerez nécessaire.
 
 
Nettoyage dynamique
 
- En position debout, les pieds écartés de la largeur du bassin et les genoux légèrement fléchis pour ne pas tirer sur les lombaires, posez votre main gauche derrière votre épaule droite (le plus loin possible) et frottez fort et énergiquement votre bras jusqu'au bout des doigts. Procédez comme si vous essayiez d'enlever de la poussière ou de la farine de votre manche. Frottez ainsi votre bras, plusieurs fois, autant dessus que dessous et sur les côtés, toujours en partant de l'épaule.
- Simultanément, imaginez que vous chassez toutes les tensions, le stress, la fatigue, les peurs... Tout ce dont vous avez envie de vous débarrasser.
- Procédez de la même manière avec l'autre bras.
- Puis, fermez les yeux quelques instants pour ressentir ce qui se passe en vous.
- Frottez ensuite votre torse et votre abdomen, toujours de haut en bas. L'axe central bien-sûr mais aussi les côtés.
- Fermez les yeux à nouveau, quelques instants, pour ressentir ce qui se passe en vous.
- Ensuite, écartez les pieds de façon à pouvoir vous pencher en avant sans tensions. Placez vos mains le plus haut possible sur votre dos, de chaque côté de la colonne vertébrale et frottez de la même façon jusque sous vos fesses.
- Enfin, en partant de vos hanches, frottez vos jambes tout aussi énergiquement, de tous les côtés (n'oubliez pas les plis de l'aine), jusqu'à vos orteils.
- Terminez l'exercice en fermant les yeux une dernière fois afin de ressentir ce qui se passe en vous.
 
 
Douche de Lumière
 
En position debout ou assise, imaginez au dessus de votre tête un jet de Lumière blanche se déversant sur vous et pénétrant à la fois votre corps physique et votre aura.
Vous pouvez visualiser cette douche de Lumière et/ou ressentir cette énergie vous nettoyer en profondeur et emporter avec elle toutes les pollutions imprégnées dans votre champ d’énergie, les entraînant dans la Terre Mère qui se chargera alors de les recycler.
Faites durer l’exercice autant de temps que vous le jugerez nécessaire.
Cet exercice peut être pratiqué également durant votre véritable douche. Imaginez dans ce cas que l’eau qui s’écoule s’imprègne des particules de Lumière présentes dans votre environnement et se transforme ainsi en douche de Lumière. Visualisez vos pollutions énergétiques se transmuter en Lumière pure au contact de l’eau afin de ne pas polluer cette dernière.
 
 
Bulle de Lumière
 
En position assise, imaginez une sphère de Lumière blanche descendre du Ciel pour venir vous envelopper complètement. Imaginez ensuite que cette sphère se met à tournoyer autour de vous, dans le sens des aiguilles d’une montre, vous libérant ainsi de toutes vos impuretés énergétiques.
Vous pouvez visualiser cette bulle de Lumière et/ou ressentir son énergie vous nettoyer en profondeur et transmuter en Lumière pure toutes vos pollutions énergétiques.
Faites durer l’exercice autant de temps que vous le jugerez nécessaire.
 
 
 
Tornade de feu
 
En position debout, imaginez que des flammes s’élèvent de la Terre en tournoyant, vous enveloppant totalement et vous pénétrant de toutes parts, brûlant et dissolvant toutes vos pollutions énergétiques.
Vous pouvez visualiser cette tornade de feu et/ou ressentir son action purificatrice.
Faites durer l’exercice autant de temps que vous le jugerez nécessaire.
 
 
 
Flamme Violette
 
En position debout ou assise, imaginez une colonne de flammes aux teintes violettes, roses, pourpres et indigos, vous enveloppant complètement. Pendant toute la durée de la visualisation, répétez : « Je Suis un Être de Feu violet, Je suis la Pureté que Dieu désire ».
 
Il existe plusieurs décrets de la Flamme Violette que vous pouvez utiliser durant votre visualisation. Celui précédemment cité est le plus court et donc le plus facile à retenir. En voici un autre :
 
 
" Je Suis la Flamme Violette active en moi maintenant,
Je Suis la Flamme Violette à laquelle j'obéis,
Je Suis la Flamme Violette puissante Force Cosmique,
Je Suis Lumière de Dieu qui rayonne à toute heure,
Je Suis le Flamme Violette ardente comme un soleil,
Je Suis le Pouvoir de Dieu délivrant tous les êtres."
(x3)
 
 

 


 

 
31/5/2016 Les Mantras

LES MANTRAS

  
Les mantras sont des mots (souvent en sanskrit ou tibétain) utilisés comme support de méditation qui permettent de calmer le mental et d’accéder à un niveau de conscience supérieur. Ils possèdent une vibration élevée, ce qui en fait de puissants outils de purification, de réharmonisation et/ou de protection énergétiques.
Le mantra le plus célèbre est le « Om mani padme hum », appelé Mantra de la Grande Compassion et considéré comme le mantra universel.
 
Nous pouvons travailler avec les mantras de deux manières différentes :
En les répétant simplement (japa), soit de manière claire et accentuée, soit de façon murmurée. Dans les deux cas, cette répétition nous permettra de calmer le mental et de l’aider à se focaliser sur une seule chose (évite la dispersion du mental qui passe souvent d’une pensée à l’autre)
En les chantant (kirtan), ce qui permet non seulement d’apporter le calme mental comme nous le faisons avec le japa, mais aussi d’élever davantage nos vibrations grâce à l’ouverture de notre Cœur. 
Que nous options pour une simple répétition ou pour le chant, nous pouvons le faire à voix haute tout autant que mentalement. Même si les mots prononcés oralement ont une puissance plus élevée (le verbe créateur) que ceux exprimés simplement en pensées, il peut être parfois utile de réciter intérieurement les mantras, comme par exemple, si nous sommes dans un lieu public ou sur notre lieu de travail.
 

Les Bijàs mantras

Il existe une catégorie particulière de mantras ; il s’agit des bijàs mantras. Les bijàs sont des phonèmes monosyllabiques, considérés comme des semences, des germes représentant les mémoires des différents archétypes de la Conscience. Chaque bijà possède bien entendu sa propre signification et donc sa propre vibration.
Le plus connu est le « Om » (Aum), son originel, celui qui a créé tout ce qui est. Partant de ce fait, nous pouvons en déduire qu’il contient en lui-même tous les autres bijàs. Aussi, si nous voulons pratiquer la méditation mantrique et que nous ne savons pas quel mantra choisir - celui qui conviendra le mieux à nos besoins du moment - nous pouvons sans hésitation opter pour le « Om » qui est adapté à tous et à toutes les situations.
 
Parmi les différents bijàs mantras, certains entrent directement en résonnance avec nos principaux chakras, nous permettant ainsi de les harmoniser. Pour une efficacité optimale, il est préférable de les travailler un par un, c'est-à-dire de répéter plusieurs fois le même mantra en se focalisant sur le chakra concerné. Pour profiter pleinement de la vibration du mantra, l'idéal est de prendre une grande inspiration et de laisser sortir le mantra tout au long de l'expiration en faisant durer le "m" final.
Voici donc la liste des bijàs mantras associés à nos centres énergétiques : 
  • Lam -> Chakra Racine
  • Vam -> Chakra Sacré
  • Ram -> Chakra Solaire
  • Yam -> Chakra Cœur
  • Ham -> Chakra Laryngé
  • Sham -> Chakra Frontal (3e Œil)
  • Om -> Chakra Couronne
 

Mantras de Protection 

  • Hum
  • Om mani padme hum 
  • Ad Guray nameh - jugad guray nameh - sat guray nameh - Siri guru devay nameh (Mangala Charn mantra)
  • Om ha hum (Corps / Parole / Esprit)
  • Kodoish, kodoish, kodoish, adonai tsebayoth 
 

Mantras de Purification 

  • Om mani padme hum 
  • Om Namah Shivaya
  • Om Bhur Bhuvah Svat Tat Savitur Varenyam Bhargo Devasya Dhimahi Dhiyo Yonah Prachodayat (Gayatri Mantra)
  • Om tryambakam yajamahe - sugandhim pushtivardhanam -  urvaarukamiva bandhanaan - mrityur mukshiya mamritat (Mahamrityunjaya Mantra)
  • Rom yom khom (Feu/Air/Esprit)
  • Om vajrasattwa hum (x21)
  • Om vajrasattva samaya manu palaya - vajrasattva deno patita - dido may bhawa - suto kayo may bhawa - supo kayo may bhawa - anu rakto may bhawa - sarwa siddhi mepar yatsa - sarwa karma su tsa may - tsitam shriyam kuru hum - ha ha ha ha ho - bhagawan - sarwa tatagata - vajra ma may mu tsa - vajra bhawa maha samaya sattva - ah hum pey (x21) 
 

Mantras de Rechargement et d’Harmonisation

  • Om
  • Om Namah Shivaya
  • Hari Om, Hari Om, Hari Om
  • Ad Guray nameh - jugad guray nameh - sat guray nameh - Siri guru devay nameh (Mangala Charn mantra)
  • Om satchitananda parabramha - puroshothama paramatma - shri bhagvati sametha - shri bhagavate namaha - hari om tat sat - hari om tat sat - hari om tat sat - hari om tat sat (Moola mantra) 
 
 
Artistes chantant les mantras

Si vous voulez vous familiariser avec la prononciation des mantras, je vous invite à découvrir quelques artistes qui les utilisent dans leurs chants :
 
  • Deva Premal
  • Imee Ooi & Chai Yu
  • Krishna Das
  • Lama Gyurme
  • Lama Tenzin Sangpo
  • Lex Van Someren
  • Mirabai Ceiba
  • Mooji
  • Omkara
  • Snatam Kaur
 

Autres mantras

Bien que les mantras issus des langues sacrées (comme le sanskrit) soient plus puissants, il est tout à fait possible de pratiquer la méditation mantrique dans d'autres langues. En fait, nous pouvons transformer en mantra n'importe quel mot (ou n'importe quelle phrase), à condition bien entendu de privilégier les expressions qui ont une vibration élevée.
Voici quelques exemples :
  • Amour
  • Paix
  • Joie
  • Harmonie
  • Lumière
  • Je Suis l'Amour
  • Je Suis la Paix
  • Je Suis la Joie
  • Je Suis l'Harmonie
  • Je Suis la Lumière
  • La Lumière est en moi, la Lumière émane de moi, la Lumière est autour de moi
  • Je parle avec Amour, j'agis par Amour. En toute circonstance, l'Amour m'accompagne, l'Amour m'inspire, l'Amour me guide 

Belle méditation mantrique à tous !
 

 


 

 
17/3/2016 Les Guides spirituels

LES GUIDES SPIRITUELS



Pour nous accompagner sur notre Chemin de Vie, nous pouvons faire appel aux mondes invisibles. Que ce soit pour nous aider à guérir, nous recharger ou nous protéger, les Guides spirituels répondent toujours présents si nous les invoquons. Nul besoin d’appartenir à une religion pour cela !
 
Il existe de nombreux Guides spirituels appartenant à différents « groupes » et liés à différentes traditions : Anges, Maîtres Ascensionnés, Animaux Totem, Elémentaux…
Nous invoquerons un Guide plutôt qu’un autre en fonction de la raison de notre invocation mais aussi de nos croyances et bien entendu selon ce que notre Cœur nous dicte. Ce n’est pas parce que l’Archange Raphaël est relié à la Guérison que nous ferons obligatoirement appel à lui pour des problèmes de santé. Surtout si nous n’avons pas d’affinité particulière avec lui. De même, certaines personnes, pour différentes raisons, ne sont pas à l’aise avec les Guides de la tradition chrétienne. Pour une véritable connexion avec le Ciel, il est donc primordial de contacter un Guide avec lequel on se sent en confiance.
 
Nous pouvons contacter les Guides en :
  • les invoquant
  • priant
  • les visualisant
  • utilisant un pantacle 

Pour établir une véritable connexion avec eux, nous ne devons pas nous contenter d’intellectualiser notre « rituel ». Au contraire ! Les Êtres de Lumière se trouvant sur des plans plus subtils, une prière récitée uniquement avec le mental n’aura que peu de chance de leur parvenir. Tout appel ou « message » à destination des mondes invisibles est à faire à partir du Cœur. Ressentez la Joie que peut vous procurer cette connexion, Ressentez l’Amour Universel véhiculé par vos Guides. Vivez chaque mot que vous prononcez en les invoquant (ou émerveillez-vous devant leur image si vous avez choisi de les visualiser).

Il n’est pas question ici de vous transmettre les noms de tous les Guides. Cela serait fastidieux et risquerait de vous égarer. Je vous communique seulement ceux avec lesquels j’ai l’habitude de travailler et quelques autres dont la réputation n’est plus à prouver. Bien entendu, vous êtes libre de vous adresser à d’autres Guides que ceux énoncés ici.
 
 

Archanges


Métatron
=> Archange des Archanges (le plus proche de Dieu) ; Ange de la Libération 

Motifs d’invocation :
  • Connaître la vraie nature de toute chose
  • Trouver la juste mesure et découvrir la valeur de nos actes
  • Développer notre aptitude à aimer et être aimé
  • Soutenir nos projets
  • Activer notre Merkabah 
 
Michel / Michaël
=> Archange de la Protection et de la Foi ; Chef des armées célestes ; Maître du Rayon Bleu. 

Motifs d’invocation :
  • nous protéger
  • couper les liens toxiques, inutiles ou indésirables qui nous freinent dans notre évolution personnelle
  • obtenir des résultats positifs
  • renforcer notre Foi
  • lui demander force, courage et motivation
  • se libérer des tentations 
 
Raphaël
=> Archange de la Guérison, de la Science et de la Vérité ; Maître du Rayon Vert. 

Motifs d’invocation :
  • nous aider à guérir
  • aider quelqu’un à se guérir
  • aider à guérir la planète
  • trouver le sens de la justice et de la Vérité 
 
Sandalphon (Frère jumeau de Métatron)
=> Ange-Prince ; Recteur des Elémentaux ; Guérisseur et Gardien de la Terre ; 

Motifs d’invocation :
  • adresser des prières à Dieu
  • éveiller notre capacité à raisonner logiquement
  • nous guider vers la réalisation de notre mission de Vie
  • nous aider à agir
  • nous ouvre à l’Amour des minéraux, des plantes, des animaux et des humains 
 

Maîtres Ascensionnés

 
Maître Bouddha
 
Motifs d’invocation :
  • apporte la stabilité de la permanence de l'être dans l'impermanence du monde
  • se connecter à son Moi divin 
 
Maître Jésus Sananda
 
Motifs d’invocation :
  • trouver le Chemin de la Lumière
  • intégrer le concept de Reliance Corps-Esprit
  • se connecter à son Moi divin
  • nous ouvrir à l’Amour divin 
 
Maître Philippe de Lyon
 
Motifs d’invocation :
  • nous aider à guérir
  • aider quelqu’un à se guérir 
 
Maître Saint Germain
=> Gardien de la Flamme Violette.
 
Motifs d’invocation :
  • Transmuter les énergies « négatives » 
 
Mère Marie Isis
 
Motifs d’invocation :
  • Bénir une personne, un lieu, un objet, etc.
  • nous ouvrir à l’Amour divin
  • vivre en Unité 

 

 


 

 
28/1/2015 Émotions et Méditation

 

ÉMOTIONS ET MÉDITATION



Quand nous avons commencé un Chemin spirituel et que nous avons pris Conscience de la Beauté et de la Magie de la Vie, nous avons parfois l’impression que plus rien ne pourrait nous atteindre.
 
En pratiquant la méditation, nous renforçons notre Énergie vitale et accédons à un plus grand calme mental. Cela peut parfois nous donner l’impression d’être invincible et nous donner l’illusion d’avoir résolu nos problèmes émotionnels. Ceci est un leurre !
 
Il est vrai que grâce à notre pratique, nous devenons de plus en plus fort intérieurement et acquérons une plus grande maîtrise de nos émotions. Toutefois, ces méthodes n’agissant pas sur l’origine de nos troubles émotionnels, si ces derniers sont importants et/ou enracinés depuis de nombreuses années, nous ne sommes pas à l’abri de les voir surgir à nouveau. A plus forte raison si nous ne sommes pas réguliers dans notre pratique. Par ailleurs, alors que nous pouvons observer un calme mental de plus en plus grand, nous croyons avoir atteint un certain « niveau » qui nous laisse penser que nous sommes parfaitement protégés, ce qui peut nous conduire à un certain relâchement dans notre pratique. Nos émotions n’étant plus « à fleur de peau », nous sommes convaincus d’avoir réglé, une bonne fois pour toutes, nos problèmes émotionnels et ne considérons plus notre pratique comme une priorité, nous laissant à nouveau entraînés par le rythme effréné du quotidien. Nous nous laissons convaincre par notre mental qui nous fournit un grand nombre d’excuses pour nous déculpabiliser d’avoir relâché nos efforts et cela semble nous convenir, du moins un certain temps.
 
Bien-sûr, le flot d’émotions que nous avions connu par le passé ne revient pas en un claquement de doigts mais de façon progressive, de sorte que nous le percevions comme tout à fait naturel et donc « normal ». Petit à petit, notre colère ou notre angoisse passée refait surface, ce qui bien souvent fini par donner naissance à une certaine culpabilité qui vient s’ajouter à ce mal-être. Culpabilité liée au fait d’avoir cessé ou réduit notre pratique et que nous pouvons alors percevoir comme un échec.
 
Comme l’a si bien dit Marcel Proust, « il n’y a pas de réussite facile ni d’échecs définitifs ». Cela ne sert à rien de se juger pour ce relâchement et ne fait qu’ajouter une souffrance inutile à notre malaise déjà présent. L’essentiel est de garder à l’esprit que si nous avons réussi une fois, nous pouvons réussir à nouveau. Toutefois, cette « rechute » doit nous amener à prendre conscience que notre pratique était à elle seule insuffisante car elle ne cible pas la source du problème.

Ces émotions « négatives » ne sont pas là pour rien et nous invite à nous interroger sur les raisons de leur présence.
Lorsque nous ressentons de la colère, de l’angoisse ou toute autre forme d’agitation, c’est parce qu’une situation vient réveiller une vieille colère ou une vieille angoisse, souvent profondément enracinée dans notre subconscient. Si la pratique régulière de la méditation peut nous aider à faire face à cette même situation sans réveiller nos vieux démons, le fait que ceux-ci soient réactivés lorsque nous cessons notre pratique durant un certain temps nous montre que la méditation n’agit pas à la source du problème. C’est pourquoi lorsque nous avons de grandes difficultés émotionnelles, la pratique méditative ne suffit pas à elle seule pour les résoudre. Il est donc nécessaire de mettre en place des moyens permettant de libérer les blocages qui provoquent cette « réactivation » émotionnelle.
 
Pratiquant moi-même la méditation et la sophrologie, je ne remets nullement en cause leur efficacité. Je souhaite simplement mettre en garde les personnes qui ont un « lourd » passé émotionnel et qui pensent pouvoir tout régler par ces méthodes. Bien que celles-ci soient puissantes, dans ce cas précis, elles nécessitent peut-être d’être complétées par des techniques de libération émotionnelle telles que l’EFT. La méthode hawaïenne Ho’oponopono ainsi que certaines prières sont également d’une très grande efficacité pour nettoyer nos mémoires. Je ne rentrerai pas dans les détails de ces approches car leur approfondissement nécessiterait un chapitre complet pour chacune d’elles. Vous pouvez trouvez des informations sur internet à leur sujet ou éventuellement me contacter pour plus de renseignements.
Pour celles et ceux qui ressentent le besoin de « creuser » plus profondément pour découvrir la véritable origine de ces « troubles », il peut être utile de se tourner vers la psychothérapie ou la psychanalyse.
Dans tous les cas, n’hésitons pas à faire appel à un professionnel pour nous accompagner sur ce chemin car la libération des vieux démons peut être particulièrement difficile à vivre.
 
Je souhaiterais également attirer votre vigilance quant au désir d’éliminer trop vite ces émotions dites négatives (ou toute autre sensation désagréable). En effet, lorsque nous ressentons un malaise, nous avons généralement tendance à vouloir qu’il disparaisse aussitôt. Les techniques de respiration, par exemple, se révèlent très efficaces pour cela mais il est bon de savoir quand les utiliser ou pas. Dans le cas d’un différend avec un ami, cela peut souvent éviter le conflit et créer une ouverture vers un dialogue plus serein. Cependant, quand nous sommes seuls, il est préférable d’accueillir l’émotion avant d’envisager son élimination.
 
La méditation peut permettre cet accueil. Accueillir son émotion, c’est avant tout prendre contact avec elle, la ressentir, observer de quelles façons elle se manifeste dans notre corps et dans notre esprit. C’est simplement lui permettre d’exister sans pour autant se laisser envahir par elle. Accueillir son émotion, c’est aussi apprendre à l’aimer et éprouver de la Gratitude à son égard. Nous pouvons nous demander quel intérêt y a-t-il à ressentir de la Gratitude vis-à-vis d’une sensation désagréable. Le fait est que tout mal-être que nous ressentons - qu’il soit physique ou psychique - est un message d’alerte pour nous inviter à porter notre attention sur ce qui se passe à l’intérieur de nous. En posant notre regard sur cette sensation désagréable, en lui permettant d’être là, en l’accueillant avec Amour, nous entamons déjà le processus de Guérison car l’Amour est l’Énergie la plus puissante au monde. Cette Énergie d’Amour est présente bien entendu dans notre Cœur mais aussi au Cœur de la Divine Source Créatrice.
Tout ce qui n’est pas issu de l’Amour est issu de la peur, son opposé.
 
Si nous ne prenons pas le temps d’accueillir nos émotions « négatives » - qui sont issues de la peur - et que nous voulons tout de suite nous sentir mieux, c’est parce que nous voulons fuir cette sensation. Et qu’est-ce qui déclenche la fuite ? C’est la peur bien-sûr ! En clair, si par peur, nous fuyons ces émotions issues elles-mêmes de la peur, alors nous alimentons cette peur. Bien que nous ne la ressentions pas toujours, cette peur continue alors à grandir sur le plan énergétique, pouvant engendrer à plus ou moins long terme des troubles sur le plan physique.
 
Prenons donc le temps d’accueillir nos émotions désagréables tout autant que nos émotions agréables. Prenons le temps de les remercier pour ce qu’elles sont et ce qu’elles nous apportent. Prenons le temps de leur dire que nous les aimons telles qu’elles sont et observons la transformation s’opérer en nous. N’est-ce pas cela finalement l’Alchimie ? La transmutation de la peur en l’Amour, de l’ombre en la Lumière ?
 
Apprendre à aimer nos parts d’ombre est un premier pas sur le Chemin qui mène à l’Amour de Soi. Prenons conscience que dans la Vie, tout est question d’équilibre. Il ne peut exister le Bien sans le mal, l’Amour sans la peur, la Lumière sans l’ombre.
 
Lao-Tseu a dit : « Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres. »
Si nous réfléchissons bien, le seul moyen de supprimer l’obscurité d’une pièce, c’est d’allumer la lumière. Pour notre âme c’est la même chose. Ce n’est pas en luttant contre nos parts d’ombre - c'est-à-dire nos émotions désagréables, nos « défauts », nos faiblesses… - que nous pourrons nous en libérer. Au contraire, c’est en les illuminant, en leur offrant toute la Lumière de notre Âme, tout l’Amour de notre Cœur.
 
Quand nous entamons notre Chemin spirituel, le risque est de vouloir avancer trop vite sur ce Chemin. C’est alors que nous brûlons les étapes. Dès que nous prenons conscience de l’impact de nos pensées et de nos émotions sur notre vie, nous nous mettons à réciter des affirmations, ayant à Cœur de maintenir un état d’esprit positif et joyeux. Du coup, nous avons tendance à étouffer nos émotions négatives plutôt que de les accueillir. Cependant, nous devons garder à l’esprit que si nous voulons atteindre l’Éveil spirituel, il est primordial de commencer par laisser sortir nos vieux « démons », se libérer de nos blocages et harmoniser nos parts d’ombre.
 
Pour ce faire, nous pouvons nous aider de la prière. Précisons au passage qu’il n’est pas nécessaire d’être religieux pour pratiquer la prière. Celle-ci étant un message de l’Âme adressé au Divin (ou à ses messagers), elle est ouverte à tous quelques soient nos croyances et nos origines. Sachez que la prière émet une puissante Énergie et qu’elle peut nous aider à surmonter de nombreuses « épreuves ». Il existe d’excellentes prières permettant de se libérer de tout ce qui nous entrave.
 
En conclusion, les émotions sont nécessaires à notre évolution, pour peu que l’on prête attention aux messages qu’elles veulent nous transmettre. En ce sens, une émotion n’est jamais « négative » à proprement parler car si nous savons l’accueillir, nous n’en que tirons du positif. Apprenons à aimer, respecter et remercier nos émotions. Mais apprenons aussi à nous accepter tels que nous sommes, à respecter notre rythme personnel évolutif et donc à nous pardonner pour nos moments de colère, d’angoisse, de tristesse... Aimons-nous simplement pour l’Être divin que nous sommes.
 
Bien à vous, de tout Cœur
 


 

 


 

 
14/12/2014 Une école à Bodh Gaya

UNE ÉCOLE À BODH GAYA



Il y a une semaine, je suis rentrée d’une retraite spirituelle passée au Centre bouddhiste Bodhicharya à Lusse (dans les Vosges), un lieu à la fois apaisant et ressourçant situé au Cœur des montagnes et placé sous l’autorité spirituelle du Vénérable Ringou Tulkou Rinpoché.
 
Lama Tsultrim Guélèk, qui dirige ce centre revenait d’un voyage de deux semaines en Inde et plus précisément à Bodh Gaya, située dans l’état du Bihar, l’un des plus pauvres du pays. De nombreux enfants n’ont accès ni à l’éducation ni aux soins médicaux.
 
En 2002, Rajesh Verma, grand ami de Lama Tsultrim, a décidé de fonder, via son association « Tara Helping Education Society », une école pour ces enfants. Cette école a vu le jour en 2004 et est dirigée par Rajesh lui-même.
Près de celle-ci, un centre médical a ouvert ses portes en 2010, puis une école de couture pour femmes.
 
En France, l’Association « Tara Helping Education Society » est relayée par l’Association « Une école à Bodh Gaya » dont la mission est de récolter des fonds sous forme de parrainage. 
Le coût de ce parrainage ? 25 € par mois. Une somme plutôt dérisoire compte tenu de nos ressources occidentales mais pour Bodh Gaya, cela représente beaucoup car outre la scolarisation d’un enfant, chaque parrainage permet également :
  • de payer ses fournitures scolaires et ses uniformes
  • de le nourrir
  • d’assurer son suivi médical (y compris les soins nécessaires)
  • de payer le personnel
  • de construire et d’entretenir les bâtiments
  • d’offrir une aide à la population du village (soins, formations…) 
Après 10 ans d’existence, l’Association a le recul nécessaire pour constater à quel point les parrainages ne bénéficient pas seulement à l’enfant. En effet les premiers enfants ayant eu la chance de profiter de ce système sont à présent en prépa ou bien travaillent et peuvent de ce fait, apporter à leurs parents défavorisés un soutien financier non négligeable.
 
Ainsi, en devenant parrain, vous pouvez alléger les souffrances d’une famille indienne. Les fêtes approchent, pensez-y ! Quel plus beau cadeau pourriez-vous faire cette année ? Quelle Joie ressentirez-vous en semant quelques petites graines de bonheur au sein d’une famille défavorisée ?
 
A titre d’information, vos dons seront déductibles de vos impôts J De plus, si vous avez peur que votre argent n’arrive pas à bon port, sachez que Lama Tsultrim est le trésorier de l’Association et qu’il veille avec beaucoup de soin à ce que les fonds parviennent à leurs destinataires J
 
Pous plus d’informations, visitez le site : http://www.ueabg.fr
 
Merci d’avance pour tous les enfants que vous parrainerez.
 
Je vous souhaite à toutes et à tous de très belles fêtes de fin d’année.
 

 


 

 
Pages :123>>
 
  Aurélie Lumeau
Praticienne holistique

Sophrologie holistique
Aurathérapie, Harmonisation et 
Soins énergétiques
Harmonisation sonore, Réflexologie thaï et Amma Assis
Siret 531 531 911 000 34
20 Grand'Rue
68380 Breitenbach
Tél : 06 01 36 56 41
contact@lumiereaurique.com 
 
  Signataire de la Charte "Accompagner par l'éthique"